100% Collectif

 

« Que ton aliment soit ta première médecine* ». Cette célèbre citation d'Hippocrate, datant de l'Antiquité a traversé les époques et reste plus que jamais au coeur de l'actualité. Depuis lors, la science a démontré le rôle de l'alimentation sur la santé et les conséquences sur notre organisme. Un plan de santé publique a donc été lancé depuis 2001 pour prévenir des risques liés à notre nutrition et inciter la population à modifier ses comportements alimentaires.

"Manger bon et bien", voici l'objectif premier de ce plan nutritionnel. Pour y répondre, un programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place visant les professionnels de la santé et de la restauration. Concrètement, la restauration collective est tenue de proposer des menus conformes aux recommandations du GEM RCN (Groupe d'Etude des Marchés Restauration Collective et Nutrition).

 

Pour mieux comprendre cette réglementation et pour vous aider à atteindre les objectifs nutritionnels fixés, vous  aurez ci-dessous les principaux objectifs du PNNS et les recommandations du GEM RCN.

Pour des informations plus complètes, rendez-vous sur le site :

www.mangerbouger.fr

                               siteon0

 

pnnsrevu

  • augmenter la consommation de fruits et de légumes
  • augmenter la consommation de calcium sous forme de produits laitiers
  • réduire la consommation des graisses à moins de 35 % des apports énergétiques journaliers
  • augmenter la consommation de glucides en favorisant la consommation de féculents  et en réduisant la consommation de sucres simples
  • réduire la consommation annuelle d’alcool par habitant
  • réduire de 5 % la cholestérolomie moyenne de la population des adultes
  • réduire de 10 mm de mercure la pression artérielle systolique chez les adultes
  • réduire de 20 % la prévalence de surpoids et de l’obésité (IMC >25 kg/m2) chez l’adulte et interrompre l’augmentation de la prévalence de l’obésité chez les enfants
  • augmenter l’activité physique quotidienne par au moins 30 minutes de marche rapide par jour. La sédentarité étant un facteur de risque de maladies chroniques

Les présentes recommandations nutritionnelles s’appliquent quelle que soit la structure publique de restauration qu’elle soit professionnelle, éducative, carcérale, militaire ou de soins. Cependant, elles sont à moduler en fonction des populations concernées.

 

Ce groupe d'étude des marchés de restauration collective et nutrition (GEM RCN) a pour mission d'améliorer la qualité nutritionnelle des repas servis en collectivités (restauration scolaire, crèche, restauration collective pour adultes et pour personnes âgées). Dans ce cadre, ce groupe s’est efforcé de traduire les données et les préconisations scientifiques en outils pratiques de contrôle tels que :

 

  • le tableau de fréquences de consommation des produits définies en fonction de la composition nutritionnelle des produits
  • le tableau de grammages prévus en fonction des différentes populations (3 groupes de population déterminés selon les âges)
  • Pour faciliter l'élaboration des menus, les fréquences recommandées par le GEM RCN sont rapportées à 20 repas successifs ce qui correspond à un planning de restauration collective sur un mois.
 

* (Hippocrate, médecin grec 460-356 avant J.-C.)